Le Centre d'assistance
et d'accompagnement
aux plaintes

1 450 565-9111
1 800 563-6261

Historique

Des CAAP au Québec

Les Centres d’assistance et d’accompagnement aux plaintes ont été créés en 1991 dans la foulée de la réforme du réseau de la santé et des services sociaux axée sur le citoyen, désormais le centre de l’organisation des services.

Le ministère de la santé et des services sociaux introduit en 1991 le régime des plaintes dans la loi (chapitre 42) et donne naissance aux CAAP.

Pour le législateur, il était important que l’usager dispose d’un organisme autonome et indépendant du réseau de la santé et des services sociaux, afin de l’accompagner et de l’assister dans sa démarche pour porter plainte. Ainsi, il souhaitait garantir l’aide nécessaire à tout usager pour se faire entendre et par le fait même, permettre au réseau d’évaluer et de réajuster ses services à la satisfaction de l’usager.

Aujourd’hui les CAAP relèvent de la Direction de la qualité des services au ministère de la santé et des services sociaux du Québec.

Historique du CAAP-Laurentides

En 1994, le mandat d’assistance et d’accompagnement aux plaintes fut confié à l’Association Solidarité d’Argenteuil. En avril 2005, le ministre Philippe Couillard confie au CAAP-Laurentides le mandat exclusif d'assistance et d'accompagnement aux plaintes.

Le CAAP-Laurentides est situé au 100, boulevard des Hauteurs à Saint-Jérôme et dessert l'ensemble du territoire des Laurentides.

Territoire

 RTEmagicC_CarteASSSL_sanstexte_01.jpg.jp

Argenteuil / Mirabel / Pays-d’en-Haut / Laurentides / Rivière du Nord / Deux-Montagnes / Thérèse-de-Blainville / Antoine Labelle